De bon matin j’ai vu les carcasses des derniers gros cèpes. Gonflés d’eau, blancs de moisissures ils humaient pourtant encore la promesse de festins, l’an prochain.